C
K
P
w

L'âge de la beauté

Vernissage le jeudi 31 janvier
Exposition du 1er février
au
16 février 2019
sur rdv

Christian Kettiger travaille à la beauté, il en a même fait le domaine d’application et de prédilection de sa carrière de photographe. Plutôt que de construire des natures mortes, il s’adonne à la vie, explorant les infinies variations photoniques du mouvant, du vivant. Mais bien plus que capter cette beauté des êtres, femmes, hommes, enfants et des lieux qui les portent, il sait en produire les innombrables et subtiles conditions, afin que la beauté se produise, se manifeste en tant que phénomène devant ses lentilles de verre, ses caméras de métal et ses yeux de chair qui seront bientôt les nôtres.

Ici, nous nous tenons devant ces nudités juvéniles que nul visage ne différencie, qu’aucune nuance de carnation ne vient peu à peu désunir, ces corps pleins réunis par le regard aimant, collectés et accouplés à ces lieux qui s’accordent et leur répondent. Ils bâtissent ensemble un mur contre l’intranquillité, un monde bouclier qui s’interpose et nous protège de cette incertitude qui sans relâche nous assaille.

Face à ces corps que le noir et blanc éternise encore un peu plus, voici quelques regards, âgés et savamment apprêtés. D’élégantes Ladys parées de leurs bijoux colorés et admirablement coiffées nous sourient, elles nous révèlent, chacune avec un ton et une histoire mystérieuse que nous tenterons de lire sur leurs visages, quelques fragments de l’énigme du passage du temps.

Pris dans le dialogue engagé entre ces deux foyers, nous entrons dans L’âge de la beauté et ne le quitterons jamais plus, cet âge de la beauté est permanent, c’est la parole que nous adresse Christian Kettiger.

Vincent Bergerat